samedi 16 février 2013

Gestion de l'eau dans le jardin

Cet article fait l’objet d’un festival d'articles consacré à la Gestion de l'Eau au Jardin Bio et  que j'organise sur mon Blog du Jardinier Bio. Les articles publiés seront réunis dans un e-book. Vous trouverez tous les renseignements directement  en cliquant ici.


Pourquoi économiser l'eau ?

Depuis plusieurs années la sécheresse sévit de plus en plus et l'eau se fait rare ;
Les nappes phréatiques s’épuisent et les pluies ne sont plus assez importantes pour les remettre à un niveau correct. La vie quotidienne nous amène a utiliser de plus en plus d'eau et il devient primordiale de l'économiser au maximum.

 Il y a plusieurs solutions pour économiser l'eau au jardin.
Le paillage et la récupération d'eau de pluies sont celles les plus fréquemment utilisées au jardin.
L'eau de pluie est la meilleure pour le jardin car elle est non calcaire et ne contient pas de chlore .


1) Comment récupérer les eaux de pluie ?

 

Je parle ici de  récupération de fortune dans nos jardins, car il existe des citernes ou des réservoirs en sous sol  qui a ce stade est plus élaboré.

Une solution est de mettre un réservoir ou un gros tonneau au  dessous  des gouttières. A chaque averse ou orage les eaux se déversent  dans ces contenants . Il ne vous reste plus qu'a vous servir .


2) Le paillage:

Le paillage aussi est une bonne solution pour économiser l'eau , la terre étant recouverte de végétaux sur une bonne épaisseur, l'évaporation est retenue.
Paillage avec végétaux :  herbes sèches, débris de plantes,  feuilles, branchages broyés, coques de fruits, la peau de châtaigne sèche ou grillé est assez sympa, la paille, le foin... Cette solution apporte en plus à la terre la nourriture nécessaire aux plantes.

Paillage avec minéraux : graviers de roche volcanique comme la pouzzolane, graviers ou galets de rivière de petit calibre, billes d’argile…qui en empêche en plus le développement des herbes indésirables..

 3) Bouteille d'eau:

Une autre astuce pour économiser l'eau, surtout au potager, c'est d'utiliser des bouteilles d'eau a chaque pied de légumes . Seule la plante profite de cette eau . vous remplissez la bouteille  en ayant pris soin de perforer le bouchon et vous caler cette bouteille tête en bas . . dans le bouchon je mets un bout de papier journal pour que l'eau ne parte pas trop vite. la plante ne prend que ce dont elle a besoin.
Cela dit, cette astuce n'est envisageable que pour un petit potager...

=======================================================
                          
Voici comment je m'y prends chez moi pour économiser l'eau:
Dans ma ville une fontaine coule depuis des centaines d'années, même en été elle ne faillit pas.
J'ai un forage qui puise l'eau de sont lit qui passe sous le jardin.
Même si il y a beaucoup d'eau je l'utilise avec parcimonie
j'ai deux grand bidons en plastique de 200 litres chacun que je remplis pour avoir l'eau a température ambiante . Cette eau est distribuée aux plantes seulement lorsqu'elles en ont vraiment besoin ( une a deux fois par mois) en plein été.

 A la plantation de mes plants,plantes ou arbustes, un bon arrosoir  d'eau a chaque pied. Un paillage fait de divers matériaux d'origine végétale et  broyés est apporté.  ( Consoude, orties, feuilles de frêne, roseaux herbes sèche) cela sur une épaisseur de 5 a 10 cm. Cela suffit a garder la terre fraîche .

Certaines de mes plantes qui sont installées depuis longtemps ne sont pas arrosé du tout : rosiers, lavandes, romarins, sauges ,

Voilà ma façon personnelle de gérer l'eau au jardin dans un souci d'économie et de respect pour notre mère nature...

Donc en conclusion


Il est vraiment important que tous fassions un effort pour économiser cette eau si précieuse  et que chacun d'entre nous mette en œuvre tous moyens existant  utiles à sa récupération.





6 commentaires:

  1. Bonjour Nanou,

    merci pour ta participation à ce festival d'articles sur l'eau au jardin.

    Ton article est vraiment très intéressant !

    Amicalement,
    Gilles

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    La gestion de l'eau passe par la connaissance des besoins en eau de chaque plante, la nature de votre sol et votre climat. Il faut ajouter à ces fondamentaux le couvert végétal et la topographie de votre terrain. Je pense que vous maîtrisez les notions d'ETP et de RFU.
    L'utilisation d'un forage nécessite quelques précautions si vous ne voulez pas épuiser votre nappe phréatique et si vous ne voulez pas avoir de problème avec la police de l'eau. Je vous transmets ci-dessous un site à ce sujet http://www.senat.fr/questions/base/2008/qSEQ080203464.html
    Toutes les plantes utilisent de l'eau et un jardin sans arrosage n'existe pas sur cette terre. L'eau c'est la vie! Sans eau il n'y a pas de vie.
    Passons...!cette digression.
    Comment fonctionne la transpiration schématiquement d'une plante?
    La transpiration est le mécanisme essentiel qui permet le maintien de l'équilibre hydrique des végétaux, et la régulation de la température du végétal. Seul 10 % environ de l’eau puisée dans le sol sert à la photosynthèse, le reste est évaporé lors de la transpiration foliaire.
    Cette évaporation peut être plus ou moins importante en fonction des conditions climatiques et des réserves en eau du sol.
    Je peux vous donner quelques chiffres entre le rapport eau disponible RFU et évapotranspiration potentielle ETP, mais ces chiffres seraient réducteur à cause du nombre de paramètres pour chaque situation, sauf si vous y tenez.
    Cordialement.
    Jean-Marc Duplouy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Jean-Marc

      Merci de ton commentaire, le forage au jardin y était a mon arrivé dans la commune c'est un simple trou avec un petit moteur pompe je suis allée le déclarer a la mairie de ma commune l'année même .
      je ne m'en sert que pour l'arrosage du jardin en été .

      La mairie m'a répondu qu'il avait déjà été enregistré et n'ai pas eu de
      visite ni de contrôle depuis.
      Pour mes plantes implanté depuis longtemps ce sont les pluies qui les arrosent moi je ne fais rien et elles se portent a merveille.
      Je vous remercie de votre commentaire et vais suivre votre site qui me semble des plus intéressent .

      Bonne soirée

      Supprimer
  3. Bonjour,

    Merci pour vos conseils. La technique du paillage est une technique qui me fascine beaucoup. C'est bien de la retrouver parmi votre liste. Mon père me l'a montrée quand j'étais à mes débuts de jardinage et il n'avait pas tort.

    Nous gaspillons d'habitude environ 1/3 de notre réserve d'eau en tirant nos chasses. Je pense qu'il serait bien si seulement les amis de la nature envisageaient un tout petit peu les toilettes sèches. Rendez-vous à l'adresse pour en savoir plus: http://fr.wikipedia.org/wiki/Toilettes_s%C3%A8ches. Ceci pourrait également aider à la gestion de l'eau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Clément,

      Je connais bien les toilettes sèche une de mes sœur est maraîchère et en a construit un dans son Champ ainsi qu'une douche solaire .
      Ici c'est plus compliqué je suis locataire et n'ai pas le droit de construire quoi que ce soit Et bien sur que cela aiderai a économiser de l'eau Rien est a écarter.
      Merci de ton commentaire!
      Bonne journée

      Supprimer
  4. bonjour nanou chez nous c'est la récupération du tit dans une cuve enterrée de 4000l et deux cuve extérieur chacune de 1000l ,plus la mare qui est alimentée par une source qui nous a permis depuis 4ans de subvenir au besoin de l'arrosage du jardin nous sommes en Normandie donc pas de gros besoin je pratique aussi le paillage surtout au jardin d'ornement avec tout ce que je trouve sur place paille de blé ,feuilles et branches mortes taille de haies etc autant que je peux ,bonne journée quel soleil

    RépondreSupprimer



un petit mot fait toujours plaisir